Questions fréquentes

L´appel à propositions

1. A quels types d’organisations s’adressent l’appel à propositions ?
L’appel s’adresse à des organisations gouvernementales (ex : ministère et/ou agence pour l’emploi, etc.), non-gouvernementales (y compris les organisations de la société civile) ou à but non lucratif (les associations caritatives par exemple), à des organisations de travailleurs, d’employeurs et du secteur privé.

Ces organisations peuvent tout aussi bien être locales, municipales, provinciales, nationales, fédérales, régionales ou internationales. En revanche, elles doivent impérativement exister légalement depuis au moins deux ans dans leur pays, et associer des jeunes à la mise en œuvre de leurs programmes.

2. Puis-je soumettre ma pratique par courrier postal, fax ou e-mail?
Non. La soumission des propositions ne peut se faire qu’à travers la plateforme d’enregistrement en ligne.

3. Quel doit-être le niveau de développement de la pratique pour pouvoir la soumettre ?
Afin de pouvoir être considérée et évaluée, les pratiques doivent être en cours d’exécution ou être arrivées à leur terme récemment, et produire des résultats tangibles et vérifiables.

4. Qu’entend-on par « bonne pratique sur l’emploi des jeunes »? ?
Généralement, une bonne pratique est un programme ayant fait l’objet d’une étude et dont un certain nombre de professionnels estiment qu’il est efficace dans son domaine d’intervention. Plus particulièrement, une bonne pratique sur l’emploi des jeunes est un programme qui:

…a un impact, quantitatif et/ou qualitatif, positif sur la situation de l’emploi des jeunes et peut le prouver ou le justifier grâce à une collecte de données ou d’informations.
...doit pouvoir justifier son succès, expliquant comment les activités mises en place ont affecté les bénéficiaires et amélioré quantitativement et/ou qualitativement la situation de l’emploi des jeunes.
... peut potentiellement être reproduit par d’autres organisation ou institutions, est en mesure de préciser comment et dans quel contexte cela peut être utile aux autres, et est capable de spécifier les conditions préalables nécessaires à sa reproduction ainsi que les défis qu’il faudra relever pour y parvenir.

Gardez cette définition en tête lorsque vous répondrez aux questions!

5. Quels bénéfices mon organisation/programme pourra tirer de l’Initiative?
Les pratiques présélectionnées:
• Votre programme acquerra une visibilité mondiale
• Le comité d’évaluation vous donnera des conseils pour améliorer votre pratique
• L’OIT fera mention de quelques programmes dans ses rapports
• Vous rencontrerez des personnes qui, comme vous, promeuvent activement le travail décent chez les jeunes, permettant ainsi un partage et des échanges de connaissances avec vos pairs

Les 5 meilleures pratiques:
• MTV™ réalisera un documentaire sur trois programmes
• Les meilleures pratiques recevront 2000 US$ chacune*
• Vous pourrez vous entretenir avec un spécialiste de l’emploi des jeunes
• Votre programme paraîtra en ligne
• Votre programme acquerra une reconnaissance et une visibilité internationales

* Les cinq pratiques arrivées en 2nde position recevront 1000 US$ chacune.

6. Où peut-on trouver les informations relatives à l’appel à propositions ?
Pour obtenir des informations supplémentaires sur l’appel à propositions et les instructions à suivre pour participer à l’Initiative, rendez-vous sur ici

7. Comment répondre à l’appel à propositions ?
Pour soumettre votre pratique, rendez vous sur la plateforme d’enregistrement en ligne. Pour ce faire, cliquez sur www.youthpractices.org et inscrivez votre organisation afin de créer un compte (nom d’utilisateur et mot de passe). Une fois votre compte créé, vous pourrez accéder au formulaire d’enregistrement en ligne de votre programme.

8. Dans quelles langues peut-on présenter les pratiques ?
Les pratiques peuvent être présentées en anglais, en français ou en espagnol.

9. Quelles thématiques doit-on aborder à l’heure de présenter les pratiques ?
Votre pratique doit traiter au moins l’une des thématiques suivantes :
o Services d'information relatifs à l’emploi (ex: aide à la recherche d'emploi, accès aux informations sur le marché du travail)
o Services de conseil et d'orientation professionnels (ex: formation au cheminement de carrière, services d'orientation professionnelle, enseignement des techniques de recherche d'emploi)
o Programmes facilitant la transition de l'école vers le monde du travail (ex: placements professionnels, contrats d'apprentissage, stages, programmes d'alternance, autres dispositifs permettant d'acquérir une expérience professionnelle)
o Formations professionnelles (ex: développement de compétences professionnelles spécifiques, techniques et technologiques)
o Programmes de la deuxième chance et programmes d'alphabétisation pour les jeunes/adultes
o Formations entrepreneuriales (ex: programmes de tutorat, d'accompagnement, de développement des compétences entrepreneuriales et financières)
o Développement des compétences favorisant l'employabilité (ex: travail en équipe, résolution de problèmes, communication, gestion du temps, capacité d'analyse, langues, culture informatique)
o Accès au financement (ex: subventions, micro-crédits, micro-assurances, liens financiers, épargne)
o Accès aux services non financiers (ex: soutien marketing, promotion des relations inter-entreprises)
o Dialogue social (ex: négociation, consultation et échange d’informations entre les représentants des gouvernements, des travailleurs et des employeurs sur des questions d’intérêt commun)
o Partenariats et réseaux en faveur de l'emploi des jeunes (ex: partage de connaissances, communautés de pratique)
o Promotion de la création d'entreprises chez les jeunes, coopératives et entreprises sociales comprises
o Plaidoyer en faveur de l'emploi des jeunes (ex: actions de sensibilisation, éveil des consciences, dialogue politique)
o Protection sociale des jeunes travailleurs (ex: promotion et sensibilisation aux droits au travail, aux conditions de travail, à la santé et à la sécurité au travail, à l'augmentation des salaires des travailleurs pauvres/disposant de faibles revenus, à la protection de la maternité, à la lutte contre les discriminations, à l'égalité au travail)
o Transition de l'économie informelle à l'économie formelle (ex: incitations pour étendre la couverture sociale aux travailleurs de l'économie informelle, facilitation de l'accès au financement des unités économiques du secteur informel, réduction des coûts et simplification des procédures d'immatriculation des entreprises)
o Programmes de travaux publics (ex: relancer l'emploi grâce à la création de biens publics et/ou de services financés par le gouvernement pour les jeunes chômeurs)
o Emplois subventionnés et programmes de garantie d'emploi (ex: subventions et autres incitations encourageant les employeurs à embaucher de jeunes travailleurs)
o Subventions et incitations à la formation (bons de transport et de formation inclus)
o Aide financière pour les demandeurs d'emploi (ex: allocation chômage)

10. Quelle est la date limite de soumission des propositions ?
La date limite de soumission des pratiques a été fixée au 16 septembre 2013. Après cette date, les pratiques seront envoyées à un comité d’évaluation indépendant pour examen.

11. Si j’ai déjà soumis ma pratique en 2009 ou en 2012, puis-je modifier les informations fournies? Si oui, comment faire?
Si vous avez déjà soumis votre pratique en 2009 ou en 2012, vous recevez une invitation personnalisée, vous expliquant comment vous réinscrire. Le cas échéant, veuillez nous envoyer un e-mail à l’adresse suivante : youth@ilo.org.

12. Combien de pratiques peut présenter une même organisation ?
Il n’existe pas de nombre limite. Une organisation peut présenter autant de pratiques qu’elle juge effectives en termes de promotion du travail décent pour les jeunes.

13. L’enregistrement en ligne en ligne peut-il se faire progressivement ?
Oui. Une fois ton compte (nom d’utilisateur et mot de passe) créé, tu pourras accéder à la plateforme en ligne afin d’y remplir les différents formulaires et modifier leur contenu si nécessaire avant de soumettre définitivement ta proposition.

14. Comment enregistrer plusieurs pratiques ?
Pour enregistrer plusieurs pratiques, tu dois utiliser le même compte (même nom d’utilisateur et même mot de passe) et cliquer à nouveau sur : enregistrer une pratique. Nous te rappelons qu’il n’est pas nécessaire et encore moins recommandé de créer plusieurs comptes pour une même organisation. Un seul suffit.

15. Comment changer mon mot de passe ?
Ton nom d’utilisateur ainsi que ton mot de passe seront automatiquement créer par le système puis envoyer à l’adresse e-mail indiquée lors de l’inscription de l’Organisation. Les participants ne peuvent donc pas changer de nom d’utilisateur ni de mot de passe.

16. J’ai oublié mon nom d’utilisateur et/ou mon mot de passe. Que faire ?
Sur la page d’accès à l’enregistrement des pratiques, clique sur « tu as perdu ton mot de passe ? » et entre l’adresse e-mail que tu as fournie au moment d’inscrire ton organisation. Une fois cette adresse reconnue par le système, tu recevras automatiquement un courrier électronique avec ton nom d’utilisateur et ton mot de passe.

17. Je veux changer mon formulaire d'inscription, une fois envoyé, que dois-je faire?
Une fois le questionnaire envoyé, le système ne permet plus d’accéder au dossier. Pour modifier les informations saisies, il vous faudra réinscrire votre organisation. De nouveaux nom d’utilisateur et mot de passe vous seront alors attribués.

© 2009-2013 OIT - Université de Colima